Skip navigation
07/07/2017  /  TII GROUP  /  SCHEUERLE

1200 tonnes de béton armé et 2000 spectateurs:

un bunker déplacé sur des SPMT de TII Group

  • Mammoet transporte un bunker de 1200 tonnes de la Nouvelle ligne d'eau de Hollande, la Nieuwe Hollandse Waterlinie, sur 88 lignes d'essieux SCHEUERLE SPMT (Self-Propelled Modular Transporter)
  • Le bunker est manié à l'aide des SPMT de SCHEUERLE comme un pion qui aurait été posé au hasard dans le paysage

Plus de 2000 visiteurs s'étaient réunis pour assister au « spectacle » au bord du canal du Lek, près de Vreeswijk aux Pays-Bas. La mission : soulever de son ancrage un bunker en béton de 1200 tonnes, le transporter une centaine de mètres plus loin et le reposer selon un nouvel angle. Trois bunkers au total doivent être relogés pour faire de la place à une extension de la voie fluviale.

Plusieurs semaines avant le transport, une structure de levage avait été mise en position sur 88 lignes d'essieux SCHEUERLE SPMT, les fondations du bunker désaccouplées des forces en présence et le bunker détaché de son ancrage. Une tâche compliquée, car la réalisation des forages pour le dispositif de levage s'est avérée difficile, le béton fortement armé n'ayant pu être perforé qu'à l'aide de forets spéciaux. Les SPMT de SCHEUERLE en revanche ont fonctionné à la perfection et sont venus à bout des sols difficiles, spécialement consolidés au préalable pour le transport, et du centre de gravité élevé de la structure de transport.

Pour ne pas porter atteinte à la valeur de témoins historiques des bunkers et ne pas donner l'impression de manipuler l'histoire, les bunkers sont replacés sur leur nouvel emplacement légèrement basculés en arrière, comme s'ils y avaient été posés au hasard. Il est donc évident qu'ils ne se trouvent pas dans leur position d'origine.

Le colosse a été coulé avant la Seconde Guerre mondiale et fait partie d'une série d'ouvrages de défense qui devaient protéger les Pays-Bas contre l'invasion de forces ennemies. Personne à l'époque n'aurait sans doute imaginé que trois d'entre eux devraient déménager un jour.


Les SPMT de TII Group

Dans la deuxième moitié du XXème siècle, une tendance qui allait changer du tout au tout le secteur des transports commence à se cristalliser. Avec les premiers modules de transport autopropulsés dans le domaine de la construction navale, puis avec le SPMT (Self-Propelled Modular Transporter) mis au point à la fin des années 1970 et au début des années 80 par SCHEUERLE, les possibilités en matière de charge utile ont fait un bond considérable et ne sont en principe pas arrivées au bout de leur évolution. Soixante-dix pour cent des transports de plus de 3 000 tonnes et quatre-vingt-dix pour cent des transports de plus de 5 000 tonnes dans le monde sont effectués aujourd'hui sur des véhicules modulaires autopropulsés de TII Group. C'est ainsi que la construction modulaire s'est imposée dans l'industrie pétrolière et gazière, la construction navale et bien d'autres secteurs. Des poids à l'unité de 17 200 tonnes – un record mondial – ont déjà été déplacés avec des SPMT de TII Group.

Un colosse en voyage : sur 88 lignes d'essieux SPMT SCHEUERLE, le bunker de 1200 tonnes se dirige vers sa nouvelle destination.

Zone non critique : le sol irrégulier et le centre de gravité élevé de la structure de levage ne posent pas de problèmes aux SPMT de SCHEUERLE.

Presque au but : des fondations inclinées donnent l'impression que le bunker a été posé au hasard dans le paysage.

Communiqués de press TII Group